Voici nos conseils pour réussir votre campagne de crowdfunding : préparation, communication, rétributions.

Financement participatif : comment réussir sa campagne de crowdfunding

Comment se passer des banques quand on lance son entreprise ? C’est la grande question que se posent beaucoup d’entrepreneurs. Aujourd’hui, plusieurs plateformes de crowdfunding existent pour contourner les circuits financiers traditionnels. Seulement, une campagne de financement participatif ne s’improvise pas. On vous explique.

Pour concrétiser leur projet, de plus en plus d’entrepreneurs se lancent dans le grand bain du financement participatif. Au total, en 2018, ce nouveau moyen de financement a permisaux nouvelles entreprises, aux associations et aux artistes de lever plus de 420 millions d’euros de fonds en France. Au cœur de la dynamique, plusieurs plateformes, parmi lesquelles UluleKissKiss BankBank et Kick Starter. Le principe est simple : l’internaute contribue à la campagne et reçoit, un peu plus tard, les contreparties promises.

Alors, pourquoi cette approche est-elle aujourd’hui souvent plébiscitée par les entrepreneurs ? Deux raisons principales : la possibilité de lever des fonds rapidement, en moins de deux mois, et l’opportunité de tester la pertinence de son concept. Réussir une campagne de crowdfunding prouve effectivement l’existence d’un marché et une capacité à fédérer autour du projet. Car au-delà de l’aspect pécunier, ce type de campagne permet à une jeune marque de se faire connaître, de développer sa légitimé et de créer une communauté.

Réussir sa campagne de financement participatif

Seulement, pour y parvenir, un vrai travail de fond doit être mené. Prenons un exemple. Nous avons accompagné Petipoi lors de son aventure Ulule. Notre travail a commencé bien en amont de la campagne, avec des réflexions diverses :
– Quel montant peut-on raisonnablement obtenir ?
– Quelles contreparties proposer pour encourager les préventes et le don ?
– Quel impact ont ces contreparties sur les marges de Petipoi ?
– Quels arguments utiliser pour valoriser au mieux le projet ?

Nous avons ensuite construit un pitch, définit une identité visuelle et développé une véritable stratégie d’acquisition. Objectif : trouver les leviers les plus efficaces afin de faire connaître le projet et de capter l’attention des cibles. Tout se prépare en amont de la campagne, il faut donc anticiper au maximum pour commencer à communiquer quelques semaines avant son lancement. Voici les bonnes questions à se poser :
– Quelles sont vos cibles et par quel biais les capter ?
– A quels arguments seront sensibles vos cibles ?
– Auprès de quels médias puis-je communiquer ?
– Quels influenceurs puis-je contacter pendant la campagne ?

Voilà, votre campagne est prête. Vous devez désormais mobiliser votre entourage et les encourager dès le lancement. Les premiers jours sont déterminants : vous devez réussir à lever un tiers de la somme globale au plus vite pour crédibiliser votre campagne et réussir à créer un engouement autour du projet. Plus ce palier sera atteint rapidement, essentiellement grâce à vos proches et à votre réseau, plus vous aurez de facilités à conquérir le cœur de votre cible. Car qui contribue à un projet qui stagne à 10% ?

A chaque étape, ses objectifs !


Viens ensuite le passage le plus délicat : entre 33% et 70%. C’est généralement là que les choses se compliquent. Il faut donc enclencher un plan de communication efficace pour aller chercher les premiers contributeurs étrangers à la marque. Médias, partenaires, fournisseurs : beaucoup de parties prenantes peuvent vous aider à franchir cette étape. Il faut simplement savoir quelles informations leur fournir, et à quel moment.

Les derniers 30% sont généralement beaucoup faciles à obtenir, surtout si vous publiez régulièrement des news sur la plateforme et sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi développer des opérations exceptionnelles : participation à des événements stratégiques, organisation d’un jeu concours, réalisation d’une web-série originale. Et surtout, pensez à prévoir un plan d’action une fois les 100% atteints. Ce serait dommage de passer à côté de nouvelles contributions. Il faut donc fixer de nouveaux objectifs et expliquer ce que vous pourriez faire avec les fonds supplémentaires levés.

Fédérer après sa campagne de crowdfunding


Une fois la campagne réussie, tout n’est pas terminé. Voici la check-list des trois choses à respecter pour parfaitement achever son crowdfunding :
– Rapidement lancer la production des contreparties. Un retard de livraison apporte une expérience négative aux contributeurs. Il est primordial de ne pas les décevoir : ils sont les nouveaux ambassadeurs de votre marque.
 Remercier l’ensemble des contributeurs et les tenir au courant de l’avancée de l’entreprise. En participant à votre campagne, ils sont entrés dans l’aventure. Il faut s’appuyer sur ce sentiment d’appartenance pour créer et entretenir votre communauté.
– Remercier les parties prenantes qui ont contribué à la réussite de votre campagne de financement participatif. Ils sont la base de votre réseau.

Bien entendu, vous pouvez gérer une campagne de financement participatif de manière autonome. Néanmoins, nous vous conseillons un œil extérieur, tant pour vérifier la pertinence de vos messages que l’attractivité visuelle de votre annonce. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’agence de communication iBecome a décidé d’accompagner les jeunes entrepreneurs qui envisagent de passer par une plateforme de crowdfunding pour financer et concrétiser leur projet. Découvrez notre offre d’accompagnement !

J’aime, je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Notre agence de communication éco-responsable s'engage à collaborer avec des marques respectueuses de l'environnement.

Nous sommes iBecome !

Vous cherchez une agence de communication créative et performante? Vivez l’expérience iBecome ! Nous accompagnons des PME, TPE et nouvelles entreprises, en France et à l’étranger.

Courrier
is coming

Vous souhaitez obtenir des conseils en communication, connaître les dernières innovations du secteur et recevoir les jolies cartes postales d’iBecome ? Il est l’heure de vous inscrire à notre newsletter !